Notre
Histoire
Notre
Histoire

Pouvez-vous nous résumer, en quelques lignes, la genèse de ce projet ? D’où vous est venue cette fascination pour les montgolfières, dirigeables, et autres objets volants ?

Jérôme / J’adorais voler en montgolfière. J’avais envie de faire partager ma passion des airs au plus grand nombre de gens possible, sans que cela leur coûte cher.

Matthieu / On aimait tellement voler, que nous avions déjà monté notre club de montgolfière pendant nos études à l’École polytechnique. Alors, à la sortie des Ponts et chaussées, en 1993, nous avons créé la société : Aerophile était née !

Quel est l’objectif d’Aerophile ?
Quelles valeurs souhaitez-vous mettre en avant ?

Jérôme /Nous avons beaucoup de plaisir à installer nos systèmes au-dessus de sites qui méritent d’être découverts de haut et de les rendre accessibles à tous pour un prix raisonnable. Nos véhicules aériens permettent réellement de découvrir la beauté d’un site depuis le ciel. En général, nos clients éprouvent toujours une petite appréhension avant de monter puis sont envahis par une émotion de beauté à la vue d’en haut puis redescendent avec le sourire car ils ont surmonté une petite peur en échange d’une grande joie tout en partageant cette aventure avec d’autres.  

Matthieu / Le ballon est plus que jamais dans l’air du temps. Il est silencieux et non-polluant. C’est un moyen unique de découvrir son environnement tout en le respectant. Le ballon permet d’aller plus loin encore en l’équipant de capteurs qui permettent de mesurer différents polluants de l’air, pour mieux comprendre et sensibiliser le public à cet enjeu de santé public.

Comment envisagez-vous le futur d’Aerophile ?

Matthieu / Nous avons eu la chance d’installer des ballons dans plus de 30 pays, mais il reste beaucoup d’endroits à équiper. Le ballon est une façon de sublimer la découverte d’un site, et de le rendre plus attirant. Forts de notre expérience, nous visons d’équiper de nouveaux sites touristiques majeurs et de découvrir de nouveaux territoires car nous sommes convaincus que cela est dans l’intérêt des sites et de leurs visiteurs.

Jérôme / Nous sommes toujours en quête d’amélioration de cette expérience sous toutes ses formes, d’autres types de véhicules… d’autres sites à découvrir…d’autres expériences à proposer…

Montgolfière de l’X

Les cofondateurs Jérôme Giacomoni
et Matthieu Gobbi

Pouvez-vous nous résumer, en quelques lignes, la genèse de ce projet ? D’où vous est venue cette fascination pour les montgolfières, dirigeables, et autres objets volants ?

Jérôme / J’adorais voler en montgolfière. J’avais envie de faire partager ma passion des airs au plus grand nombre de gens possible, sans que cela leur coûte cher.

Matthieu / On aimait tellement voler, que nous avions déjà monté notre club de montgolfière pendant nos études à l’École polytechnique. Alors, à la sortie des Ponts et chaussées, en 1993, nous avons créé la société : Aerophile était née !

Les cofondateurs Jérôme Giacomoni et Matthieu Gobbi

Les cofondateurs Jérôme Giacomoni et Matthieu Gobbi

Quel est l’objectif d’Aerophile ?
Quelles valeurs souhaitez-vous mettre en avant ?

Jérôme / Rendre le vol accessible (…)  

Matthieu / Le ballon est plus que jamais dans l’air du temps. Il est silencieux et non-polluant. C’est un moyen unique de découvrir son environnement tout en le respectant. Le ballon permet d’aller plus loin encore en l’équipant de capteur qui permettent de mesurer différents polluant de l’air, pour mieux comprendre et sensibiliser le public à cet enjeu de santé public.

Comment envisagez-vous le futur d’Aerophile ?

Matthieu / Nous avons eu la chance d’installer des ballons dans plus de 30 pays, mais il reste beaucoup d’endroit à équiper. Le ballon est une façon de sublimer la découverte d’un site, et de le rendre plus attirant. Forts de notre expérience, nous visons d’équiper de nouveaux sites touristiques majeurs et de découvrir de nouveaux territoires car nous sommes convaincus que cela est dans l’intérêt des sites et de leur visiteur.

Montgolfière de l’X

Montgolfière de l’X

Dates clés

Dates clés

1992

L’idée du ballon captif est née dans l’esprit de Jérôme Giacomoni et de Matthieu Gobbi.

1993

Jérôme Giacomoni et Matthieu Gobbi créent Aerophile S.A. et commencent à concevoir le premier ballon captif des temps modernes.

1994

Le premier ballon captif Aerophile prend son envol à Chantilly (France). Jamais, un aussi gros ballon à gaz n’avait été construit depuis des décennies.

1999

Trois nouveaux ballons captifs Aerophile sont installés en France dont le grand ballon de Paris exploité par Aerophile.

2005

L’innovation continue et un nouveau prototype de ballon captif est conçu par Aerophile, le PanoraMagique, lancé la même année à Disneyland Resort Paris. 

2007

Les co-fondateurs imaginent un nouveau système de ballon captif à destination des centres commerciaux, l’Aerophare, qui possède une puissante structure métallique accueillant la montée et la descente du ballon. Cette année-là marque aussi le lancement du premier ballon exploité aux États-Unis, à Orange County Great Park, près de Los Angeles.

2008

C’est le lancement du Ballon Air de Paris, en partenariat avec le CNRS, pour calculer en temps réel la qualité de l’air dans la capitale.

2009

Le grand ballon captif d’Aerophile se lance aux États-Unis, dans le plus grand parc d’attractions du monde : Walt Disney World Resort, en Floride.

2013

Jérôme Giacomoni et Matthieu Gobbi inventent et lancent officiellement l’Aerobar, le premier bar aérien au monde, installé au Futuroscope pour faire profiter de cette attraction au plus grand nombre. Cette année marque aussi la reprise du ballon du Safari Park Balloon du zoo de San Diego.

2014

Après le succès des exploitations de ballons captifs, les co-fondateurs ouvrent finalement leur propre parc d’attractions, le Parc du Petit Prince, le premier parc aérien au monde, en Alsace.

2017

Les activités d’Aerophile ont accueilli plus de 500 000 visiteurs en 2017, et 200 000 pour le Parc du Petit Prince la même année.

2018

Aerophile commence un projet de recherche et développement pour le test d’un nouveau système de purification de l’air extérieur. C’est aussi la reprise du ballon d’Angkor et l’acquisition d’un hôtel et de restaurants à proximité du Parc du Petit Prince.

1992

L’idée du ballon captif est née dans l’esprit de Jérôme Giacomoni et de Matthieu Gobbi.

1993

Jérôme Giacomoni et Matthieu Gobbi créent Aerophile S.A. et commencent à concevoir le premier ballon captif des temps modernes.

1994

Le premier ballon captif Aerophile prend son envol à Chantilly (France). Jamais, un aussi gros ballon à gaz n’avait été construit depuis des décennies.

1999

Trois nouveaux ballons captifs Aerophile sont installés en France dont le grand ballon de Paris exploité par Aerophile.

2005

L’innovation continue et un nouveau prototype de ballon captif est conçu par Aerophile, le PanoraMagique, lancé la même année à Disneyland Resort Paris. 

2007

Les co-fondateurs imaginent un nouveau système de ballon captif à destination des centres commerciaux, l’Aérophare, qui possède une puissante structure métallique accueillant la montée et la descente du ballon. Cette année-là marque aussi le lancement du premier ballon exploité aux États-Unis, à Orange County Great Park, près de Los Angeles.

2008

C’est le lancement du Ballon Air de Paris, en partenariat avec le CNRS, pour calculer en temps réel la qualité de l’air dans la capitale.

2009

Le grand ballon captif d’Aerophile se lance aux États-Unis, dans le plus grand parc d’attractions du monde : Walt Disney World Resort, en Floride.

2013

Jérôme Giacomoni et Matthieu Gobbi inventent et lancent officiellement l’Aérobar, le premier bar aérien au monde, installé au Futuroscope pour faire profiter de cette attraction aux plus grand nombre. Cette année marque aussi le lancement du ballon du Safari Park Balloon du zoo de San Diego.

2014

Après le succès des exploitations de ballons captifs, les co-fondateurs ouvrent finalement leur propre parc d’attractions, le Parc du Petit Prince, le premier parc aérien au monde, en Alsace.

2017
les activités dAerophile ont accueilli plus de 500 000 visiteurs en 2017, et presque 200 000 pour le Parc du Petit Prince la même année.
2018

Aerophile commence un projet de recherche et développement pour le test d’un nouveau système de purification de l’air extérieur. C’est aussi le lancement du ballon d’Angkor et l’acquisition d’un hotel et de restaurants à proximité du parc du Petit Prince.

AEROPHILE - FRANCE
106 avenue Felix Faure
F-75015 Paris France
aerophile@aerophile.com
Tél : +33 (0) 1 40 60 40 90
Fax : +33 (0) 1 40 60 40 95

AEROPHILE - FRANCE
106 avenue Felix Faure
F-75015 Paris France
aerophile@aerophile.com
Tél : +33 (0) 1 40 60 40 90
Fax : +33 (0) 1 40 60 40 95

AEROPHILE - USA
8546 Palm Parkway #192
FL-32835 ORLANDO USA
aerophile@aerophile.com
Tél : +1 407 938 94 33
Fax : +1 407 938 94 17

pictoTwitterpictoTwitter pictoFacebook

OFFICIAL PARTNERS